Les Plates-Formes de Concertation en Santé Mentale

Les missions des Plates-Formes de Concertation en Santé Mentale sont définies par les arrêtés royaux suivants : l' A.R. du 08.07.03 et  l’A.R. du 02.07.2013 , modifiant l' A.R. du 10.07.90 .

Les Plates-Formes sont actives sur des territoires se recouvrant toute la Belgique.  Financées depuis 2015 par la Région wallonne suite au transfert des compétences, les Plates-Formes sont des asbl dont les membres représentent toutes les structures agréées de la santé mentale (secteur hospitalier, secteur ambulatoire et structures intermédiaires) sur leur territoire.  Elles organisent leurs missions en s'appuyant sur une équipe constituée de la fonction de coordination et de la fonction de médiation.

En résumé, les missions sont les suivantes :

  • mener une concertation sur les besoins en matière d'équipements psychiatriques sur son territoire. 
  • mener une concertation sur la répartition des tâches et la complémentarité en ce qui concerne l’offre des services, les activités et les groupes cibles, afin de mieux répondre aux besoins de la population et d’améliorer le niveau qualitatif des soins de santé mentale intégrés. 
  • mener une concertation sur la collaboration possible et la répartition des tâches en ce qui concerne les soins de santé mentale intégrés.  
  • le cas échéant, de mener une concertation avec d’autres associations d’institutions et de services psychiatriques. 
  • collaborer à une collecte de données et à leur exploitation dans le cadre d’une étude nationale des besoins en matière de soins en santé mentale. 
  • mener une concertation sur la politique à suivre concernant l’admission, la sortie et le transfert ainsi que la coordination de la politique médicale et psychosociale. 
  • disposer d'un service de médiation.

  • Au sein de la concertation de chaque association sont entre autres pris en considération les troubles liés aux substances et les problèmes d'assuétudes. A cette fin, l'association facilite la collaboration et la concertation entre les institutions de soins de santé mentale et les institutions de soins pertinentes pour les personnes présentant un trouble lié aux substances et/ou lié aux assuétudes.